6ème édition - Bruxelles 4-5 Octobre 2019
  • en

Metsi Makhetha

//Metsi Makhetha

Metsi Makhetha
Coordonnatrice Résidente des Nations Unies au Burkina Faso

Mme Metsi Makhetha, actuellement Coordonnatrice Résidente du Système des Nations Unies au Burkina Faso, est responsable de la direction et de la coordination des activités opérationnelles de l’Equipe pays des Nations Unies, composée de 19 entités des Nations Unies comprenant des Agences techniques spécialisées, des Fonds et des Programmes.

Elle a plus de 20 ans d’expérience dans différents contextes nationaux (politiques, transitions et urgences) en Afrique subsaharienne. Elle a travaillé dans des Organisations Internationales et Multinationales et a dirigé des équipes multidisciplinaires, fournissant des conseils stratégiques de haut niveau et des services de développement de programmes dans des domaines tels que la gouvernance, la planification intégrée, l’énergie, l’eau et l’assainissement et la gestion des services écosystémiques.

Auparavant, elle était basée à New York comme Conseillère régionale du PNUD Afrique et responsable d’un portefeuille de programmes pour l’Afrique subsaharienne. A ce titre, elle a entre autres négocié des partenariats entre l’ONU, les commissions économiques régionales, les donateurs et le secteur privé pour des investissements dans des modèles décentralisés pour la fourniture de services énergétiques. Dans ce cadre, elle a dirigé la formulation de la CEDEAO et soutenu la politique de la Commission régionale de l’Afrique de l’Est sur l’accès à l’énergie basée sur l’énergie durable pour tous. Elle a également fait partie des personnes qui ont facilité la création du Centre de la CEDEAO pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique au Cap Vert.

Metsi a servi dans son pays d’origine, l’Afrique du Sud, comme Conseillère détachée par ONU-Habitat auprès du Gouvernement pendant la période de transition, peu après les élections démocratiques de 1994 et a conseillé sur les options politiques et le financement des établissements humains durables.

Avant de rejoindre l’ONU, elle a travaillé avec la filiale multinationale française de Bouygues SAUR au sein de la division Énergie, eau, assainissement et gestion des déchets.

Elle est titulaire d’une Maîtrise de biochimie de l’Université de Franche Comte, Msc en biochimie de l’Université du Kansas aux États-Unis et d’un diplôme d’études supérieures en politique et gestion de l’Administration publique de l’Université de Wits en Afrique du Sud.

2018-06-18T23:07:58+01:00